Pourquoi ?

 

Mais Pourquoi ? un mot que je prononce souvent depuis cette nuit d’automne qui me pousse aujourd’hui à rédiger ce petit ‘post’.

 

Des questions sans réponses,

 

  • Pourquoi ce sens est-il à ce point négligé dans notre société en comparaison à l’ouïe ou la vue. La recherche sur les déficiences visuelles et auditives datent de plusieurs décennies et les résultats de ces recherches ont donné d’excellents résultats, lunettes, opérations des yeux, appareils auditifs, on arrive même à redonner la vue !!! etc.. pour l’anosmie, rien de comparable mais tout de même un Prix Nobel de médecine obtenu par Linda BUCK et Richard AXEL en 2004 pour leurs travaux sur le système olfactif et les récepteurs olfactifs.

 

Le choc n’a duré qu’une seconde mais ses ondes ne laissent personne indifférent… (Grand Corps Malade 6e sens)

 

  • Pourquoi si peu de gens savent qu’il est possible de perdre l’odorat ? Vous pouvez poser la question autour de vous à 10 personnes, aucun ne confirmera que cela est possible, ce handicap n’existe pas…peut être parce qu’il est invisible, du moins extérieurement car intérieurement c’est une tempête !

Je pense, entres autres hypothèses, qu’il est invisible car il n’a pas ou très peu d’effet à très court terme. Prenons l’exemple de la vue, les conséquences de la perte de ce sens sont immédiates et chacun a pu en faire l’expérience durant quelques secondes, la nuit, sans lumière, c’est handicapant immédiatement. Pour l’ouïe c’est un peu pareil, si je vous prive de tous ces ‘bruits’, ces ‘sons’ qui vous guident et vous accompagnent les effets sont instantanés.

Pour l’anosmie, pas d’effets immédiats, vous pourrez d’ailleurs être privé de ce sens en cas de rhume durant une quinzaine de jours et ne souffrirez pas ou très peu de cette perte. Les effets sont dévastateurs à moyen et long terme, les jours, les mois passent et la vie n’a plus de saveurs, plus d’aspérités, plus d’enthousiasme. Ce sens magique, capable de vous transporter 20 ans en arrière en quelques instants lorsque vous ouvrez un vieil album photo ou une vieille armoire, n’existe plus. Plus de saveur au printemps, lors des repas, à la mer, à la montagne, au centre équestre, au garage, à la boulangerie ou chez le coiffeur…

 

  • Pourquoi à l’école, lors de la visite médicale des enfants, nous les faisons lire, pour vérifier leur vision, écouter des sons pour vérifier leur ouïe mais jamais sentir des odeurs pour vérifier leur odorat ? Ce sens qui leur permettra de s’enthousiasmer des saveurs de la vie, de partager de multiples moments avec leurs amis, de déclencher la machine à souvenirs mais aussi de détecter une odeur nocive et de s’en protéger ?

 

Nos souvenirs olfactifs sont gravés à jamais dans notre mémoire, une simple odeur et le voyage démarre !

 

  • Pourquoi les pompiers, gardiens de la protection des populations, en première ligne dans les moments les plus dangereux ne sont pas médicalement suivis au niveau de leur odorat ? Est-il acceptable qu’un pompier ne détecte pas une odeur de gaz lors d’une intervention ?

 

  • Pourquoi lors des visites médicales professionnelles n’y a t il jamais de question sur le fonctionnement du système olfactif ? L’exposition au bruit serait-elle plus importante que l’exposition à des produits chimiques qui peuvent détruire votre odorat ?

 

Quand la faiblesse physique devient une force mentale… (Grand Corps Malade 6e sens)

 

  • Pourquoi l’odorat ainsi que le goût sont-ils des sens mis à l’écart au pays de la gastronomie et du parfum ? En France, manger n’est pas simplement utile, c’est aussi et surtout une activité de plaisir qui se répète au quotidien, qui vous apporte tant de bien être !

 

  • Pourquoi personne ne connaît l’anosmie ou bien un anosmique dans son entourage alors que les chercheurs nous assurent que nous serions 5% en France ?
    • Si vous êtes 100 personnes dans votre entreprise il y a donc 5 personnes anosmiques !
    • Dans un lycée de 500 élèves il y a 25 anosmiques ! 
    • Selon cette statistique, il y a dans une ville comme Nantes + de 14 000 anosmiques !
    • Malgré ces quelques chiffres, il y a en France une seule et unique association, il faudra les multiplier à l’avenir, c’est indispensable !

 

  • Pourquoi les chercheurs, doctorants ou étudiants ne sont pas orientés vers des sujets de recherche moins ‘conventionnels’ comme l’anosmie ? 

 

Le combat continue…

 

Amicalement,

 

J2Man

 

6 thoughts on “Pourquoi ?

  1. Anonyme 1 mai 2017 at 12 h 33 min

    Bravo et merci pour la création de ce site complémentaire à celui de AFFA SOS-ANOSMIE !!
    Je lis vos textes avec beaucoup d’émotion …
    Vous citez Grand Corps Malade dont le livre « Patients » m’a beaucoup aidée.
    A bientôt pour continuer le combat !!

    Marie-Hélène

  2. j2man
    j2man 1 mai 2017 at 13 h 30 min

    Bonjour Marie-Hélène, merci pour votre intérêt, votre petit message me fait plaisir, merci, merci, merci ☺️☺️

  3. Anonyme 1 mai 2017 at 23 h 05 min

    J’espère , mais je ne serais peut-être plus là pour le constater, un jour tu auras des réponses à tes “POURQUOI”.
    Il faut continuer votre action pour faire un jour bouger les choses.
    Il faut les faire ces recherches pour avoir des résultats. Je vous souhaite à tous d’y arriver.

  4. j2man
    j2man 1 mai 2017 at 23 h 10 min

    Bonsoir,

    Merci beaucoup pour ton message en forme de soutien, je compte bien, un jour, avoir ces réponses, je vais en tous les cas faire bouger les choses.

    A bientôt dans la vie !

    J2Man

  5. Nicolas 29 mai 2017 at 22 h 52 min

    Je vous souhaite bien du courage, sincèrement.

  6. j2man
    j2man 30 mai 2017 at 21 h 51 min

    Merci !

Laisser un commentaire