Dernières nouvelles du front…parce que c’est bien là que tout se passe !

Bonjour à tous,

 

Un mois de septembre intense, rythmé, dense, passionnant, comme je les aime… un mois au cours duquel j’ai pu mesurer l’ampleur de la tâche, de la responsabilité que je souhaitais prendre pour faire avancer ce handicap. L’envie de faire parler tous ces gens, de les écouter, de les faire sortir de leur douleur, de leur silence, de leur solitude destructrice, l’envie de leur donner mes mots, de les mettre en avant, de leur redonner confiance, de les réunir, de faire front avec eux.

 

 

Ce mois d’automne fut le mois des rencontres, des discussions, et qu’ils soient anosmiques, médecins, chirurgiens ORL, élus, anonymes, présidents d’associations, députés, psychologues, nutritionnistes, TOUS ont été très réceptifs et stupéfaits face à une situation à laquelle ils n’avaient jamais pensé, qu’ils n’avaient jamais imaginée… Perdre l’odorat s’avérait finalement être un véritable enfer, une condamnation à perpétuité dans une cellule à l’isolement. Capter leur attention, les émouvoir, faire briller mes yeux, les leurs, m’a beaucoup rassuré sur l’avenir de ce handicap, m’a fait relever le front, l’anosmie blesse ses victimes mais aussi le commun des mortels.

 

Contacter les élus, trouver des financements, sensibiliser le corps médical, créer un réseau local de professionnels de l’anosmie, poser officiellement une question à notre ministre de la santé, organiser des journées rencontres, des conférences, des réunions d’information sera plus aisé que de faire sortir les anosmiques de leur souffrance. Les réunir restera ma principale mission, fédérer sans rêver, construire pour l’avenir.

 

Des rendez vous très importants se profilent à l’horizon avec des élus pour définir clairement le statut local de l’association mais aussi des interlocuteurs médicaux pour organiser une première conférence sur l’anosmie et ses conséquences en fin d’année à Flers, des micros-trottoirs, des vidéos pédagogiques, des idées, beaucoup d’idées qu’il faudra mettre en œuvre.

 

 

On avance, on construit, dans l’espoir et l’enthousiasme !

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire, ça fait toujours plaisir 😉

 

J2Man

 

5 thoughts on “Dernières nouvelles du front…parce que c’est bien là que tout se passe !

  1. SINEUX 2 octobre 2017 at 10 h 04 min

    merci a Monsieur Maillard d’avoir crée cette association.
    j’habite Flers, et je souffre d’anosmie depuis un traumatisme crânien en 2012.
    Cette épreuve m’a renforcé et m’a permis de développer d’autres talents pour avancer et compenser
    ma perte de gôut pour la cuisine. j’ai appris à jouer du piano…
    bon courage à vous.

  2. Delangle 2 octobre 2017 at 16 h 51 min

    Bonjour Jean-michel, je ne me lasse pas de vous lire et de vous relire, merci pour le réconfort, on se sent moins isolée, j’espère à bientôt, j’habite à côté d’Alençon je vous embrasse

  3. j2man
    j2man 8 octobre 2017 at 21 h 48 min

    Bonjour,

    Un grand merci à vous pour ce petit message qui fait plaisir, qui rend moins seul, qui encourage même à lutter contre ce handicap invisible. Je ne doute pas que nous nous rencontrerons dans les mois qui viennent, à bientôt, JM

  4. j2man
    j2man 8 octobre 2017 at 21 h 51 min

    Bonjour à vous et merci pour votre message, Alençon… ce n’est pas très loin, si mes messages vous apportent un peu de réconfort alors imaginez lorsque vous pourrez rencontrer des gens qui vivent les mêmes choses que vous ! ça va venir, les rencontres arrivent 😉

  5. j2man
    j2man 25 octobre 2017 at 20 h 07 min

    Bonjour Edith, une petit inexactitude s’est glissée dans votre commentaire !!! et afin de ne blesser personne je corrige, ce n’est pas moi qui ai crée cette association, il s’agit de Bernard Perroux qui habite dans le sud de la France et qui à crée tout cela, seul, à une époque ou l’anosmie était encore plus méconnue qu’aujourd’hui, un grand bravo à lui d’ailleurs pour cette engagement. A très bientôt Edith, des événements se préparent en Normandie !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.