Nelly participera à l’émission ‘Tout peut arriver’ sur voltage.fr le 07 novembre 2018

 

Bonjour à tous,

 

Parler d’anosmie, parler des troubles de l’odorat, de ses conséquences, donner la parole à ceux qui souffrent, ce sera l’objectif de l’émission à laquelle Nelly, membre de l’association participera ce mercredi 07 novembre 2018 entre 21h00 à 22h00 suite à l’invitation d’une journaliste de la radio voltage.fr

Cette émission de 2 heures sera diffusée en direct mais sera aussi disponible en replay à l’adresse suivante :

 

www.voltage.fr

 

L’émission sera disponible sur cet article, après diffusion de l’émission.

 


 

Présentation de l’émission :

Les Dr Étienne et Dr Jean-Paul aident les auditeurs de Voltage à retrouver le chemin du bonheur par le biais d’une technique unique : la dynamique émotionnelle. Elle consiste à faire répéter des phrases qui provoquent, en nous, un déclic émotionnel. Durant deux heures, les deux psys de Voltage tenteront de vous permettre de vous sentir encore mieux ou d’aider à dépasser un mal-être, un passage difficile …

 


 

Une piste de plus pour tenter d’améliorer la qualité de vie de ceux qui souffrent de ce handicap !

 

Jean-Michel

2 thoughts on “Nelly participera à l’émission ‘Tout peut arriver’ sur voltage.fr le 07 novembre 2018

  1. Caron Yvonnet 20 novembre 2018 at 20 h 21 min

    Bonsoir, je viens de découvrir votre site. Personnellement j’habite à Brest. Je suis frappée d’agnosie et d’agueusie. Et dans la phase : exploration, causes, origines etc. Merci de soutenir et rassembler toutes les personnes qui ne comprennent plus ce qui les entoure et qui ne peuvent plus se régaler. Nos yeux, notre peau et nos oreilles suffiront-ils à nous permettre les petites joies quotidiennes. Je crains que non. Bon courage à tous. Cordialement Marie

  2. j2man
    j2man 20 novembre 2018 at 22 h 06 min

    Bonsoir Marie,

    Merci pour votre message. La situation des anosmiques et agueusieques est tout simplement alarmante tant nos situations sont inconnues. Nous sommes coupés de nos émotions et avons peu de gens à qui parler. Cela étant, nos yeux, notre peau, nos oreilles représentent une véritable piste pour améliorer notre qualité de vie, pour nous procurer à nouveaux de belles émotions. J’étais au téléphone samedi matin avec Françoise, une anosmique de l’est de la France, elle était affolée, elle avais peur de ce qu’elle était devenue. J’ai tenté pendant quelques dizaines de minutes de la rassurer, de lui dire de ne pas se bloquer sur ce handicap, qu’elle était toujours cette personne qui avait de l’énergie, qui aimait la vie. Ce chemin passe par le dialogue et l’ouverture aux autres. Nous devons parler et expliquer à nos proches ce que nous vivons pour qu’ils nous comprennent, cela aura aussi un effet d’évacuation de cette pression interne souvent liée au secret, à cette volonté que nous avons de nous cacher. J’ai, comme vous le dite, choisi de rassembler les gens qui souffrent, c’est une mission formidable, nous venons, ensemble, de créer le symbole des troubles de l’odorat (il n’existait pas !) et bientôt nous pourrons le porter fièrement sur le revers de nos vêtements et ainsi interpeler les personnes que l’on croise. Nous nous réunirons aussi le mois prochain pour parler, apaiser les tensions que certains ne parviennent pas à évacuer, bref, pour donner de l’énergie à ceux qui n’en ont plus (ça tombe bien j’en ai beaucoup, beaucoup…) Je vous embrasse et vous dit à très bientôt.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.