‘Louie Média’ recherche le témoignage d’un anosmique

 

Bonjour à tous,

 

Vous trouverez ci-dessous la demande de Maud BENAKCHA, journaliste au studio ‘Louie Média‘ qui souhaite évoquer l’anosmie, notre anosmie à travers le témoignage de l’un d’entre nous. Je vous laisse contacter Maud directement ou bien me contacter si vous le souhaitez. L’anonymat sera bien entendu respecté si vous le souhaitez, seule votre voix sera diffusée.

 


« Bonjour à toutes et à tous. Je suis Maud Benakcha, je suis attachée de production chez Louie Media, un studio de podcasts narratifs. Nous produisons les podcasts autour d’histoires vraies. Par exemple, dans Émotions où à chaque épisode nous décortiquons une émotion (la négation de la douleur, la confiance en soi, le trac…) ou encore dans Transfert où l’on donne la parole à des personnes qui ont vécu des événements extraordinaires au premier sens du temps : qui sort de l’ordinaire.
Voici le lien de notre site si vous voulez nous découvrir : https://louiemedia.com/
Je vous contacte grâce à l’intermédiaire de Jean-Michel car je travaille en ce moment à la création d’un podcast – en marque blanche – pour la marque Guerlain. Dans ce cadre nous cherchons à parler de l’anosmie à partir d’un témoignage. Après avoir lu ce message, pourriez-vous réfléchir et vous demander si vous avez une histoire à raconter autour de votre anosmie, une histoire qui sorte un peu de l’ordinaire.
Je vous laisse mes coordonnées, si vous avez des questions et / ou que vous voulez partager avec moi votre histoire, je reste à votre entièrement disposition.
Bien respectueusement,
Maud Benakchabenakcha.maud@gmail.com ou au 06.68.55.69.57

 

Ces témoignages sont très importants pour que notre handicap avance, je compte sur vous 😉

 

Et la vie continue,

 

Jean-Michel

j2m

Author: j2m

5 thoughts on “‘Louie Média’ recherche le témoignage d’un anosmique

  1. j2m
    j2m 11 juillet 2019 at 20 h 39 min

    Bonsoir Isabelle,

    Il n’est jamais trop tard pour témoigner… jamais. Merci d’ailleurs de le faire. Je mesure la difficulté de votre situation si je m’imagine à votre place, dans les années 70. Vu la méconnaissance de ce handicap en 2019 alors en 1972… Comme vous l’indiquez, on ne s’habitue vraiment jamais et l’ignorance de la société tout entière amène la colère. Votre témoignage est court, je vous invite à me transmettre, si vous le souhaitez, tous les détails de ce long périple, cette aventure que vous avez traversée, seule ou accompagnée. Ce genre de témoignage est toujours très utile à ceux qui souffrent ou qui découvrent cette situation.

    Peut-être à bientôt dans la vie,

    J2M

  2. Avatar
    isabelle 11 juillet 2019 at 12 h 48 min

    j’ai perdu l’odorat en 1972 à la suite d’un accident de voiture dont je n’étais pas responsable. j’avais 23 ans. je ne m’y suis jamais habituée, portée aussi par la colère contre l’irresponsable cause de tout cela. Colère aussi contre un charlatan (ostéopathe) qui m’a fait croire qu’ils pouvait peut-être faire revenir le sens perdu.
    il est sans doute un peu tard pour témoigner mais j’ai entendu l’émission sur france inter il y a trois jours ce qui m’a amenée à consulter ce site

  3. Avatar
    Anonyme 27 mars 2019 at 21 h 31 min

    Bonjour, j’ai tellement de chose à dire, à crier mais j’en suis bien incapable, j’ai déjà trop de mal à parler à mes proches, et comme ils ne comprennent rien ça aide pas. J’espère que quelqu’un va se manifester. Nina

  4. j2m
    j2m 26 mars 2019 at 21 h 14 min

    Bonsoir,
    Merci pour votre message, je vous laisse contacter Maud si vous le souhaitez.
    Jean-Michel

  5. Avatar
    Anonyme 26 mars 2019 at 21 h 12 min

    Témoigner de mon anosmie est pour moi important voire essentiel , c’est en soi une expérience qui sort de l’ordinaire , n’en doutez pas !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.