F o r u m s

Navigation du forum

Désespérant...

Citation

Même situation que tout le monde ici. COVID et anosmie, comble du malheur je suis caviste.... La dégustation fait donc partie de mon travail, mais je suis incapable de détecté une odeur de bouchon si on me rapporte une bouteille.... Cela ne fait que deux mois mais je ne me vois pas continuer comme ça, si mon odorat ne revient pas je vais devoir envisager une reconversion professionnelle....

Mes proches, ne comprennent pas non plus. Ils oublient aussi, et se retrouvent à me demander si le repas est bon, si je sent tel ou tel chose, et me remettent invariablement le nez dans mon handicap (vous me pardonnerez l'expression, mais l'humour est un des seul moyen que j'ai de ne pas céder à la dépression.

A toi qui te sent incapable d'éprouver du plaisir sans ton odorat, sache que j'ai ressenti la même chose au début. Je n'arrivais plus à embrasser mon homme, je n'appréciais plus les câlins, sans parler de la libido... Aujourd'hui les choses vont un peut mieux, ou en tout cas moins mal. Je me suis concentrée sur mes autres sens, le touché principalement, l'ouï un peut aussi, et je peux de nouveau prendre plaisir à faire un câlin, un bisous, et à avoir des rapports sexuels. Je ne prendrais jamais autant de plaisir qu'avant mon anosmie car les odeurs ont une importance capitale dans ma vie. Mon seul espoir est de retrouver l’odorat, je ne me vois pas continuer comme ça bien longtemps...

Je ne sais pas si la zone responsable de l'olfaction est proche de celle du plaisir, mais ça me semblerais assez logique...

F.

Citation

Bonjour F,

Merci infiniment pour ce témoignage très touchant, qui résonnera chez beaucoup de personnes touchées par l'anosmie. Votre situation ressemble à tant d'autres. Je ne peux que vous demander de réaliser de la rééducation olfactive au plus vite, les résultats indiquent d réels progrès, mais il est vrai que cette démarche est longue et éprouvante.

Vous pouvez nous contacter à l'adresse mail indiquée dans le haut du site Internet, nous pourrons nosu entretenir au téléphone si vous le souhaitez et tenter de vous apporter quelques conseils.

Par ailleurs, nous organisons des réunions Zoom régulièrement pour aider tous ceux qui sont touchés par la perte de l'odorat, ces réunions sont gratuites et anonymes.

En espérant vous avoir dans les jours qui viennent pour vous aider,

Amicalement,

 

Jean-Michel Maillard

Président de l'association

Citation

Bonjour à tous!

C’est vraiment malheureux mais tout vos témoignages me rassure.

Tout comme vous anosmique  suite au covid que j’ai eu en novembre, perte totale d’odorat pendant 1 mois. Une perte  totale de goût également et je me laisse prendre à des expériences plus farfelues les unes que les autres: manger de la moutarde à la cuillère, renifler tout les jours la bouteille de vinaigre...

Après plus d’un mois je retrouve l’odorat et le goût mais très légèrement. Je sentais vaguement les odeurs. Mes parfums n’avaient plus la même odeur qu’avant mais je pouvais reconnaître quelques notes olfactives.

2 mois plus tard je remange comme avant et retrouve je dirais près de 60% de mon odorat.

Je m’amuse en cuisine et dans ma salle de bain à sentir les aliments et les produits. Je pensais être sur la bonne voie mais depuis 2 mois j’ai l’impression d’être une femme enceinte.

Tout à commencé avec une odeur de souffre et un goût spécial quand je cuisinais. Je n’ai pas fait attention au début, plus les jours passent et plus les odeurs me sont insupportables. Ça a commencé  avec les oignons, et mon odeurs de transpiration (certes on ne sens pas la rose lorsqu’on transpire mais on ne sens pas une odeur de souffre identique à la nouvelle odeur de l’oignon).

Après la mauvaise odeur s’est intensifiée oignons, ail, le poisson, la viande, le café, la vanille, la javel, l’essence, le McDo, la friture, la menthe, les épices, la coriandre, tout à la même odeur. Et le goût j’en parle pas, je décrirais ça comme l’odeur d’un local poubelle en été. Le goût me fais penser à un aliment pourrit. C’est tellement frustrant surtout quand on aime les bons plats.

J’ai peur de remanger ces aliments et d’être dégoûté pour toujours -5kg en 2 mois, je vois le bon côté des choses c’est bien pour le summer body mais bon un été sans barbecue ce n’est pas un été.
C’est vraiment frustrant car j’ai l’impression d’avoir un super détecteur de « ces mauvaises odeurs » faire les courses, rester au bureau pendant que mes collègues mangent ou passer devant mes voisins qui cuisine est un véritable supplice. Je rêve de remanger et ressentir comme avant. On a l’impression d’être des fous personne comprend notre mal-être. Cette situation est très compliqué pour les taches simple du quotidien.

Je vous souhaite à tous de retrouver ce sens qui nous est si chère.

 

O

Citation

Bonsoir O,

Merci pour ce long message...teinté d'optimisme.

Optimisme car votre odorat fonctionne, il fonctionne mal mais il fonctionne. Je ne peux que vous encourager à réaliser le protocole de rééducation olfactive que vous trouverez sur l'adresse http://www.covidanosmie.fr. Les déformations d'odeurs que vous expliquez sont le signe d'une reconstruction en cours. Cette reconstruction doit être accompagnée de rééducation olfactive. Courage à vous et tenez-nous au courant.

Amicalement,

Jean-Michel

 

Citation

Bonjour à tou·te·s,

Merci de vos témoignages, je suis actuellement dans la même situation, c'est une expérience vraiment impressionnante, de par le rôle méconnu de l'odorat dans notre vie, notre quotidien, j'ai vraiment réalisé son importance maintenant que je ne l'ai plus... Je fais l'entrainement de covidanosmie, il y a des matins où j'ai l'impression qu'il y a une vraie progression, et boom, d'un coup le lendemain un vrai recul... Mais je vais le poursuivre !! Je me demandais si on savait quelque chose des traitements par corticoides pour l'anosmie liée au Covid. Auriez vous des informations à ce sujet? J'ai vu que c'était assez controversé, mais un ORL m'a fait une ordonnance de ça.

Merci beaucoup et bon courage à tou·te·s!

Simon

 

 

ORL et chirurgien cervico-facial Clinique santé Atlantique Avenue Claude Bernard 44800 Saint Herblain

 

Psychologue / psychosociologue – Cabinet KAIROS Analyse 73 Rue de la Gare, 61100 Flers

 

Diététicienne – nutritionniste 53 Boulevard du Général de Gaulle, 61440 Messe