F o r u m s

Navigation du forum

Goût remplacé par un autre

Citation

Bonjour

Mon épouse et moi avons eu une anosmie totale pendant 3 semaines en avril (certainement dû au Covid-19).
Nous avons eu la chance d'un retour quasi totale de l'odorat par la suite peu à peu.

Néanmoins, depuis 3 semaines, nous avons tous deux une réaction assez troublante et désagréable. Certains objets alimentaires ou non (avec une concentration forte au niveau du palais) ont une odeur et un goût identique. Cette odeur/goût pourrait correspondre à un sorte de cire encaustique rance très forte.

Ce qui est surprenant c'est qu'elle apparaît "par-dessus" l'odeur et le goût de la moutarde, du melon, de certaines tomates, parfois de l'échalote et des oignons. Même phénomène pour l'odeur d'une crème pour cheveux.

Même en insistant en sentant ou goûtant ces produits (pas la crème pour cheveux), nous n'arrivons pas à combattre cette odeur/goût qui masque l'essentiel des odeurs/goûts des aliments.

Avez-vous rencontré un tel phénomène, nous n'avons rien trouvé sur internet à ce propos?

Cordialement
Stéphanie et Pierre

Citation

Bonsoir Stéphanie et Pierre,

Merci pour votre message. Oui vous êtes très nombreux à signaler des odeurs déformées, du café qui sent le brulé, une odeur agréable qui se transforme en odeur désagréables, un certains désordre et souvent aussi, des odeurs permanentes qui ne semblent pas exister.

L'information qui indique à votre cerveau quelle odeur vous arrive est une information électrique lorsque les molécules odorantes rencontre votre odorat (épithélium, bulbes olfactifs, etc..). C'est à ce niveau, et en raison des dégâts causés par la Covid-19 que ces informations sont déformées et ne correspondent plus du tout à ce que vous aviez l’habitude de sentir. Les odeurs ne correspondent plus à votre bibliothèque olfactive, je pense que l'on peut utiliser le mot de parosmie.

Ce qui est rassurant dans votre/vos cas, c'est que le système fonctionne. Les molécules odorantes pénètrent dans votre cavité nasale et atteignent votre muqueuse, puis vos neurones olfactifs. Ensuite ces information sont transmises aux bulbes olfactifs qui transmettent au cerveau ces signaux électriques, votre cerveau les interprètera pour vous indiquer s'il s'agit de banane, de rose ou de chocolat. Donc ça fonctionne, et suite au covid-19, ce n'est pas le cas pour tout le monde.

Des quelques discussions que j'ai pu avoir avec le corps médical et scientifique, cette déformation s’atténuera pour disparaitre lorsque les dégâts occasionnés par le virus auront disparu.

Il est constaté une résurgence de certains problèmes liés a la Covid-19, l'anosmie en fait partie. Pour le moment pas de traitement qui ai donné de bons résultats, les études sont toujours en cours et permettront, je l'espère, de rendre l'odorat à tous ceux qui en sont privés depuis le début du mois de mars 2020.

Le seul conseil que nous pouvons vous donner et de réaliser notre protocole de rééducation olfactive que vous trouverez sur le site de l'association, il est le résultat d'un travail en collaboration avec Hirac Gurden (directeur de recherche en neurosciences au CNRS Paris et basé sur les travaux de recherche de Thomas Hummel (Dresde), une référence mondiale de l'olfaction.

N'hésitez pas à m'envoyer un mail en cas de question complémentaire,

Amicalement,

Jean-Michel Maillard

Citation
Citation de j2m le 27 juillet 2020, 21 h 34 min

Bonsoir Stéphanie et Pierre,

Merci pour votre message. Oui vous êtes très nombreux à signaler des odeurs déformées, du café qui sent le brulé, une odeur agréable qui se transforme en odeur désagréables, un certains désordre et souvent aussi, des odeurs permanentes qui ne semblent pas exister.

L'information qui indique à votre cerveau quelle odeur vous arrive est une information électrique lorsque les molécules odorantes rencontre votre odorat (épithélium, bulbes olfactifs, etc..). C'est à ce niveau, et en raison des dégâts causés par la Covid-19 que ces informations sont déformées et ne correspondent plus du tout à ce que vous aviez l’habitude de sentir. Les odeurs ne correspondent plus à votre bibliothèque olfactive, je pense que l'on peut utiliser le mot de parosmie.

Ce qui est rassurant dans votre/vos cas, c'est que le système fonctionne. Les molécules odorantes pénètrent dans votre cavité nasale et atteignent votre muqueuse, puis vos neurones olfactifs. Ensuite ces information sont transmises aux bulbes olfactifs qui transmettent au cerveau ces signaux électriques, votre cerveau les interprètera pour vous indiquer s'il s'agit de banane, de rose ou de chocolat. Donc ça fonctionne, et suite au covid-19, ce n'est pas le cas pour tout le monde.

Des quelques discussions que j'ai pu avoir avec le corps médical et scientifique, cette déformation s’atténuera pour disparaitre lorsque les dégâts occasionnés par le virus auront disparu.

Il est constaté une résurgence de certains problèmes liés a la Covid-19, l'anosmie en fait partie. Pour le moment pas de traitement qui ai donné de bons résultats, les études sont toujours en cours et permettront, je l'espère, de rendre l'odorat à tous ceux qui en sont privés depuis le début du mois de mars 2020.

Le seul conseil que nous pouvons vous donner et de réaliser notre protocole de rééducation olfactive que vous trouverez sur le site de l'association, il est le résultat d'un travail en collaboration avec Hirac Gurden (directeur de recherche en neurosciences au CNRS Paris et basé sur les travaux de recherche de Thomas Hummel (Dresde), une référence mondiale de l'olfaction.

N'hésitez pas à m'envoyer un mail en cas de question complémentaire,

Amicalement,

Jean-Michel Maillard

Merci Jean-Michel Maillard pour votre réponse précise et rassurante. Notre pathologie est bien légère comparée à celles évoquées sur ce site, mais tout ceci est bien déstabilisant.
Stéphanie et Pierre

Citation

Bonjour Stéphanie et pierre

je peux vous confirmer que j’ai les mêmes symptômes que vous, mais uniquement sur le melon et la moutarde, qui en effet ont un goût/odeur communs qui ressemble en effet à une sorte de cire rance et aigre, voire musquée.
J’ai eu le covid en décembre - juste perte de goût et d’odorat- que j’ai recouvré 3 semaines plus tard. J’ai le sentiment que mes symptômes actuels sont arrivés un peu plus tard.
J’ai par ailleurs pendant des mois été confronté à un problème d’odeur de fumées permanentes chez moi; comme s’il y avait un poulet qui cuisait au four en permanence. Cette odeur s’est heureusement dissipée depuis quelques temps.

bon courage ..

 

ORL et chirurgien cervico-facial Clinique santé Atlantique Avenue Claude Bernard 44800 Saint Herblain

 

Psychologue / psychosociologue – Cabinet KAIROS Analyse 73 Rue de la Gare, 61100 Flers

 

Diététicienne – nutritionniste 53 Boulevard du Général de Gaulle, 61440 Messe