F o r u m s

Navigation du forum

Parosmie, hallucinations olfactives

Citation

Bonjour,

J'ai 24 ans et j'ai eu la COVID fin janvier 2021, j'ai commencé à perdre le goût et l'odorat quelques jours après ma PCR positive. Le goût est revenu peu après, pas l'odorat en revanche. Depuis 3 semaines, je sens en permanence cette odeur de brûlé, très difficile à décrire qui me pourrit littéralement la vie, comme vous le dites plus haut l'odeur du café est très désagréable, l'odeur de la cigarette aussi ! Mon gout s'est dégradé également depuis 3 semaines, les aliments ont un gout atroce de brulé/métallique, je mange très peu, je perds du poids, l'heure du repas est devenu une corvée, il faut se forcer à manger un peu malgré ce gout horrible dans la bouche.

C'est aussi très difficile psychologiquement de se dire qu'il n'y a aucune solution pour l'instant à part la rééducation olfactive, que nous sommes tous dans l'inconnu total, sans savoir si un jour nous arriverons à retrouver ces sens qui sont tellement indispensables à une bonne qualité de vie...

Ca me fait du bien d'avoir trouvé ce forum, d'avoir lu vos témoignages, de partager le mien, et de me dire que je ne suis pas seule dans ce cas.  J'ai loupé le rdv visio d'hier soir, quand aura lieu le prochain ?

Sinon j'ai rdv chez l'ORL bientôt et je dois faire une IRM aussi, donc on verra...

Courage à tous

Citation

Bonjour à tous,

je rencontre exactement les mêmes soucis que vous tous (j'ai eu le covid fin mars 2021, et j'ai perdu totalement l'odorat et de 90% le gout; après 15 jours environ j'ai commencé à ressentir des odeurs et quelques semaines après cet début de récupération tout s'est embrouillé, je sens les mauvaises odeurs à la place des bonnes odeurs et la plupart des aliments me dégoutent..).

La rééducation olfactive ne m'aide pas plus que ça car les odeurs qui sont à sentir selon les schémas, je les sens, ce sont les autres qui me posent problème (essence, café, frites, ail, oignon, cigarette, tout me donne des nausées désormais...)...

La question que je me pose tous les jours, est-ce que quelqu'un connait des personnes qui ont guéri de cela?

Merci d'avance si vous avez des expériences rassurantes à partager et bon courage à tous qui sommes touchés.

Marta

Citation

Bonsoir Marta, bonsoir à tous,

Oui, beaucoup de gens guérissent de ce virus de la Covid-19 et oui, malheureusement il y a quelques % de la population qui ne guérit pas. Je pense que vous devez poursuivre votre rééducation olfactive même si vous sentez l'ensemble des 4 ou 6 odeurs. La mécanique de la rééducation permet le renouvellement de votre odorat.

Ensuite, il faut garder le moral et vous battre pour regagner ce sens précieux.

Amicalement,

Jean-Michel

Citation

Bonjour,

Je suis dans le même cas que vous tous…

J’ai contracté le covid en octobre 2020, aucun symptôme sauf la perte de l’odorat et du goût.

Je suis allée consulter un ORL en janvier qui m’a prescrit du sterimar à base de cuivre, de l’acide alphalipoïque et de la cortisone. Bilan : l’anosmie s’est transformée en parosmie. Je ne pouvais plus manger de chocolat ni tout ce qui est sucré. Pour les autres saveurs : toujours rien.

Je suis allée consulter un professeur et un orl qui font une étude pour aider les patientes à retrouver leurs facultés. J’ai fait le fameux test snifing. Résultat : 4/16 8 mois après la perte.

Ils m’ont proposé de rentrer dans leur étude. Il s’agit d’un traitement PRP. Ils vous prélèvent du sang qui est centrifugé afin de ne garder que la partie blanche. Et celle-ci est réinjectée à l’intérieur du nez.
Je ne peux vous dire si ce traitement est efficace parce que je suis enceinte et je ne peux pas faire partie de l’étude.

Depuis le début de ma grossesse, cette parosmie s’est étendue aux produits laitiers et à la viande… :/

Je vous souhaite à tous un prompt rétablissement.
Courage ! Nous allons nous en sortir !

Citation

Bonjour à tous,

Je me permet d'ajouter mon témoignage aux précédents, uniquement à titre informatif. J'ai eu le covid en décembre 2021 avec perte totale de l'odorat pendant environ deux semaines. J'ai gardé le goût, mais dans sa plus simple définition (sucré, salé, amertume, acidité, umami... et c'est tout !).

 

J'ai retrouvé très lentement l'odorat mais avec à chaque fois un épisode « parosmique » sur la nouvelle odeur que je retrouvait. Par exemple la protéine animale avait un goût assez dégoutant (donc tout ce qui était viande). Puis même chose avec les produits laitiers, le beurre, fromage... Les parfums, le chocolat etc... À chaque fois l'odeur qui revenait n'était pas du tout la bonne, sans pour autant que ce soit une odeur connue. Malheureusement cette odeur « artificielle » n'était pas agréable.

Je suis allergique chronique au niveau respiratoire à cause de mon chat, et fait des rhinites quotidiennement. À l'aide d'une allergologue j'ai pris un traitement qui m'a permis de bloquer mes allergies, et j'ai pu faire d'énormes progrès en quelques mois. Je fait aussi des lavages de nez quotidiens avec de l'eau salée et j'ai eu un spray de vitamine D. Elle m'a prescrit une radio des sinus qui a montré un léger gonflement, mais rien de significatif. (L'allergologue était d'origine allemande, et m'a prise au sérieux. Les autres médecins me disaient qu'il ne pouvaient rien pour moi. Je ne sais pas si en Allemagne ils sont plus sensible aux parosmies). Mon traitement temporaire s'étant terminé j'ai reperdue quelques odeurs (je sens difficilement les odeurs d'excréments, ce qui n'est pas forcément un mal).

Pour conclure après plus d'un an après l'infection, il y a des odeurs qui sont toujours déformées et amplifiées (parfums, oignons, poireau, sueurs..) mais de manière stable. Je pense que malheureusement cela est définitif. Cependant, si cela peux rassurer des nouveaux malades, on se fait à tout ! Et finalement on prend cette donnée et on change notre régime alimentaire. Pour ma part j'ai un plaisir décuplé à manger des fruits et légumes frais, d'origine paysanne. Ce n'est donc pas un mal pour ma santé.

 

Bon courage à tous !

Citation

Bonjour à tous, je souhaite également apporter mon témoignage pour ceux d'entre nous qui ont aussi une parosmie.

J''ai aujourd'hui 26 ans, de sexe masculin, et j'ai eu le Covid-19 en juillet 2021 avec symptômes pendant une semaine. Lors de cette semaine-là, j'ai eu de la fièvre toute une journée, avec un fort goût de fer dans la bouche. Puis le lendemain, plus rien, ni goût ni odorat, pendant un bon mois. Les deux sens sont ensuite revenus tout doucement (d'abord des odeurs et goûts éloignés, puis de plus en plus précis).

Au début, je pensais que tout était revenu comme avant, mais avec les mois, je me suis rendu compte que certaines choses avaient changé.

Voici une liste, si certains ont la même (certains peuvent prêter à sourire, s'il y a au moins ça !) :

  • L'urine : l'odeur n'est plus la même, c'est une odeur moins forte, un peu semblable à celle qu'on mange des asperges mains moins repoussante ;
  • les matières fécale (et les gazs...) : dans mon malheur, ces odeurs sont également moins désagréables, elles me font penser un peu à la ricoré/du brûlé ;
  • la transpiration : c'est sans doute la partie la plus désagréable, ma transpiration a une odeur moins "acide" qu'avant, mais ressemble plus à une odeur de plat cuisiné que je n'arrive pas à identifier (j'y suis plus sensible car j'ai quelques soucis de transpiration excessive, j'ai l'impression que tous mes habits sont bons à jeter après quelques heures portées) ;
  • certaines boissons gazeuses (coca, sprite), les bonbons du même goût, et le sirop de citron : la première gorgée/bouchée est impec, puis vient un arrière-goût de poussière ;
  • certains parfums/déodorants/shampoings/gels douche : pour ceux-ci, c'est une odeur chimique très forte que je ne supporte pas.

J'ajoute à cela certaines odeurs fortes, comme d'autres témoignages, où une des odeurs qui m'a frappé reste plusieurs jours (ex : je percevais une odeur de ricoré lorsque je me baladais en ville, mais je ne sais pas à la place de quelle odeur).

Malheureusement pour les nouveaux goûts et odeurs, je ne sais pas si je perçois les choses correctement ou non.

D'après vos témoignages, il me semble bon de prendre rendez-vous chez l'ORL, pourquoi pas essayer le test. Est-ce trop tard ?

Bon courage à tous dans cette mésaventure !

 

ORL et chirurgien cervico-facial Clinique santé Atlantique Avenue Claude Bernard 44800 Saint Herblain

 

Psychologue / psychosociologue – Cabinet KAIROS Analyse 73 Rue de la Gare, 61100 Flers

 

Diététicienne – nutritionniste 53 Boulevard du Général de Gaulle, 61440 Messe