12 avril 2017

Je ne me suis pas enfermé dans cette camisole du handicap, de la douleur, de la plainte, du regret, j’avoue tout de même y glisser de temps en temps, je me laisse aller, je pleure à chaudes larmes, je suis soudain saisi par l’émotion et je navigue fièrement en ‘grosse mer’ mais ne lâche pas la barre, je ne lâche rien, ne lâcherait rien, j’ai cette force intérieure qui me permet de tout vaincre, mon 5ème sens est maintenant ma confiance en moi.

 

J2M