Covid19 / Perte de l’odorat – Anosmie – Ce qu’il faut savoir

Bonjour à tous,

 

J’espère que vous allez pour le mieux !

 

Beaucoup de messages nous arrivent depuis quelques jours au sujet de ce Covid19 qui a décidé de s’en prendre à ce bien précieux qu’est l’odorat, votre odorat, ce sens magique oublié que l’on découvre souvent lorsqu’on le perd. Cette anosmie est un symptôme de ce Covid19 et c’est inédit, elle est aussi une séquelle puisqu’elle pourra vous priver de votre odorat.

 

En cas de troubles de l’odorat, il est important de consulter votre ORL ou votre médecin généraliste

 

Vous trouverez ci-dessous 5 informations importantes connues à la date de parution de cet article (les sources de ces informations médicales sont indiquées ci-dessous :

 

Info n°1 : Pas de traitement à base de corticoïdes

Source : Conseil national professionnel des ORL

– Ce Covid-19 ne permet pas de prescription à base de cortisone qui est pourtant le traitement habituel en cas d’anosmie (perte de l’odorat). Concrètement, la cortisone, comme d’autres anti-inflammatoires (ibuprofène…) pourrait être un facteur d’aggravation de l’infection puisqu’elle diminuerait les défenses immunitaires.

 

Info n°2 : Pas de lavage du nez

Source : Conseil national professionnel des ORL

– Ce Covid-19 semble ôter l’odorat de jeunes sujets (moins de 45 ans) sans qu’aucun encombrement nasal soit constaté, sans même que votre nez ‘coule’.  Ce virus s’installe dans votre muqueuse olfactive qui contient plusieurs millions de neurones olfactifs et vous prive d’odorat. Le lavage du nez est déconseillé pour une raison très simple, il risquerait d’envoyer la charge virale (le virus) dans les poumons et provoquer ainsi une augmentation de la contamination.

 

Info n°3 : Sollicitez votre odorat

Sources : Pierre Bonfils – Professeur hôpital Georges Pompidou, Hirac Gurden – Directeur de recherche CNRS Paris

– Il est important de savoir que l’organe de l’odorat possède des neurones olfactifs (environ 5 millions) qui transforment le message chimique des produits odorants en un message nerveux compréhensible par le cerveau. Ces neurones se renouvellent lorsque l’on sollicite son odorat ! Si vous ne sollicitez pas votre odorat, il deviendra paresseux alors… au travail ! Être nez n’est pas inné 😉

 

Info n°4 : Au travail… mais comment ?

Sollicitez son odorat peut se faire en reniflant toutes les odeurs de la vie quotidienne (citron, menthe, rose, café, vanille, girofle, etc..)

Dans son article du 20 mars, ce médecin indique qu’il est recommandé de lire le nom du produit avant de le sentir pour donner le temps au système sensoriel d’associer les deux informations.  Source : Marc GozlanMédecin de formation, journaliste médico-scientifique. Cette méthode de rééducation est étrange tant le cerveau à cette capacité de vous induire en erreur, il semble important de se concentrer sur son odorat et rien d’autre (surtout pas la vue) au risque de troubler l’information reçue ou de provoquer chez les patients, ce que l’on appelle la phantosmie .

Pour ceux qui souhaiteront réaliser un entrainement plus abouti, l’association a publié en octobre dernier un protocole de rééducation olfactive en partenariat avec Hirac Gurden (directeur de recherche au CNRS) et est basé sur les travaux de recherche des équipes de Thomas Hummel (Dresde / Allemagne). Ce protocole est disponible gratuitement en consultation et téléchargement en suivant le lien suivant – protocole de rééducation olfactive. Il est important de noter que ce protocole, publié en octobre 2019 n’a pas été mis au point pour traiter le Covid-19. Source : Thomas Hummel et Hirac Gurden

Si vous souhaitez recevoir (toujours gratuitement) le protocole par voie postale, merci de nous transmettre vos coordonnées par mail (contact@anosmie.org) ou par sms (06-48-13-20-14), il vous sera envoyé dans les plus brefs délais.

 

Info n°5 : Croyez en vous, le corps humain recèle de capacités incroyables !

Il s’agit là de mon dernier conseil mais ce n’est pas le moins important. Il est important de mettre votre corps et votre esprit en position de progrès, d’avancée. Croyez en vous, en vos capacités et battez-vous, dans l’optimisme et la bonne humeur. C’est un anosmique traumatique sans rémission possible qui vous parle.

 

Par ailleurs, cette malheureuse séquence négative du Covid-19 permettra tout de même les avancées suivantes :

  • Le mot anosmie sort de l’ombre… et c’est une excellente chose
  • L’odorat reprend petit à petit la place qu’il devrait avoir à côté des autres sens
  • La privation de l’odorat, même durant quelques jours permet une sensibilisation au fait que la perte de l’odorat est possible
  • La recherche engagée pour lutter contre ce Covid-19 permettra sans doute d’améliorer la compréhension de l’anosmie virale et permettra, qui sait, de la guérir (on peut rêver, on doit rêver…)

 

Restez chez vous, ne prenez pas le risque de perdre l’odorat

 

Dernier point… il vous faut garder le moral, c’est important ! Je vous souhaite à tous de retrouver ce sens précieux au plus vite, recevez toutes mes forces et restez positifs ! Je compte sur vous 😉

 

En cas de troubles de l’odorat, il est important de consulter votre ORL ou votre médecin généraliste

 

PS : je n’ai pas d’information précise sur la perte du goût (agueusie) mais un mail d’un homme ce matin me signal une perte de sensibilité de sa langue (sucré, salé, acide, amer, umami), à suivre. Je vais entamer quelques recherches et envoyer quelques mails aux spécialistes médicaux.

 

Amicalement,

 

Jean-Michel Maillard
Président de l’association ‘anosmie.org’

 

j2m

Author: j2m

17 thoughts on “Covid19 / Perte de l’odorat – Anosmie – Ce qu’il faut savoir

  1. j2m
    j2m 8 avril 2020 at 22 h 24 min

    Bonsoir à tous,
    Je prends quelques minutes pour vous répondre à tous. Vos appels, sms, mail, messenger, tweet, etc.. résonnent tous avec la même intensité. Je vies d’avoir Séverine à qui j’ai réitérer mes conseils habituels…gardez le moral c’est indispensable, garder confiance et solliciter votre odorat, un sens précieux que beaucoup sont en train de découvrir.
    Le corps humain est une machine formidable. Ne lâchez rien, battez-vous et tenez moi au courant…Olivier, Stéphane, Julien, Anne-Sophie, Guillaume, Arnaud, Joëlle, Delphine, Marie-Jane, Christine, Benjamin, Lydia, Michel et d’autres.

    Courage à tous et à bientôt,
    Jean-Michel

  2. Avatar
    Severine 8 avril 2020 at 21 h 06 min

    Bonsoir,
    J ai eu un rhume il y a 1 mois. J ai perdu totalement l odorat et le goût dans un premier temps 10 jours apres mon rhume ! L odorat est revenu legerement quelques jours après mais pas l odorat retro nasal. Je fais des crises d angoisses je suis désemparée…je ne sais même pas quoi faire pour essayer de le reeduquer puisque c est la voie retro nasale qui fonctionne plus. Pourriez vous me conseiller ? Je suis en panique. Merci à vous.

  3. Avatar
    Desanglois 6 avril 2020 at 21 h 28 min

    Bonjour,
    Je viens de lire tous les commentaires, cela rassure de voir que je ne suis pas seule avec se symptôme qui me perturbe beaucoup., j’ai le coronaverus depuis 1 semaine, l’horreur.
    Mais merci enfin je trouve de vrai réponse
    A bientôt

  4. Avatar
    Stéphanie 28 mars 2020 at 13 h 57 min

    Merci pour ces informations très importantes que j’ai transmises à mon médecin traitant dès sa parution , il ne savait pas pour le lavage de nez (déconseillé). J’ai aussi transmis les coordonnées de l’association à mon orl chez qui j’ai pris rdv pour mes problèmes de pertes d’odorat il y a 2 jours. J’ai un peu honte mais je ne savais pas qu’on pouvait perdre l’odorat. Ca semble bizarre de vivre sans odorat. Merci pour ces actions d’informations, juste et très utiles, je vais vous envoyer un don, je pense que c’est un minimum pour tout cet investissement personnel. J’ai parcouru votre site et il me semble que vous travaillez et menez cette activité associative en parallèle de votre travail, respect à vous M.Maillard.

  5. Avatar
    Olivier Robbe 28 mars 2020 at 9 h 41 min

    C’est vrai, c’est toujours le même sujet en fait. Ce que je ne voies pas n’existe pas et par conséquent je ne le reconnais pas .
    Peut être de plus en plus de personnes vont être concernées par ce mal. ce serait une conséquence bénéfique a tout ça car il y en a malgré tout.

    Bonne journée a tous et restez chez vous.
    Olivier

  6. Avatar
    Anne-Sophie 27 mars 2020 at 18 h 17 min

    Bonjour Jean-Michel,

    merci beaucoup pour cet article, à la fois informatif, et qui fait écho à ce que je viens de traverser moi-même :
    J’ai en effet subi une anosmie ces derniers jours, très certainement liée au Covid (non confirmé). Cette anosmie s’est produite à la suite d’une petite rhinite qui me semblait passagère et sans gravité, et n’en ayant jamais subi très longtemps, j’ai été alertée quelques jours plus tard, alors que je n’avais plus aucun écoulement nasal et que je ne recouvrais pas mon odorat.
    Je me suis alors posé beaucoup de questions, et ai réalisé des recherches, notamment pour me renseigner sur les causes et pour savoir si cet état avait des risques d’être durable ou même définitif… Il était très difficile d’obtenir des informations, et je dois dire que j’étais assez désespérée de rester dans cet état. Aujourd’hui mon odorat est partiellement revenu, mais avoir expérimenté ne serait-ce que 2 semaines d’anosmie était déjà très difficile, et m’a fortement sensibilisée à la cause de cette condition.
    – Pour ma part, je pensais que l’anosmie s’était accompagnée d’une agueusie, mais il me semble que je percevais toujours les goûts salés, sucrés, acides, amers.. –
    Il me semble aujourd’hui important de la faire connaître et d’y sensibiliser le public, voire d’apporter du soutien à la recherche, qui ne bénéficie pas de la même visibilité que la recherche contre les handicaps oculaires ou auditifs.

    Bon courage à vous !

  7. Avatar
    Marchand Cécile 25 mars 2020 at 12 h 35 min

    Bonjour, je voulais vous remercier pour votre site et l’accès à ce protocole car, comme de nombreuses personnes, je n’ai plus ni goût ni odorat depuis maintenant 10 jours. Il s’agit très certainement du COVID-19 puisque j’ai eu d’autres symptômes sans gravité (courbatures, mal derrière les yeux, mal de tête). Je suis un peu inquiète que les symptômes du manque de goût et d’odorat ne s’atténuent pas. Je vais suivre le protocole et espérer des résultats.
    En tout cas bravo pour votre association, ce handicap est trop méconnu par rapport à ses conséquences !

  8. Avatar
    C6L 25 mars 2020 at 8 h 59 min

    Bonjour et merci pour vos conseils.
    J-5 sans odeur ni goût ce qui très déstabilisant. Je vais m’entraîner et positiver ! L’occasion de vider les placards des provisions de ce que nous aimons le moins.
    Coco le virus ne va pas gagner à chaque fois.

    🍀😷🤞🏻

  9. Avatar
    Anonyme 23 mars 2020 at 13 h 35 min

    Jean-Michel,

    Un grand merci pour votre réponse. Je garde le moral et j’espère que tout le monde autour de vous et sur ce forum aussi. Je vais tester votre protocole maintenant que j’ai un peu de temps libre !! Il faut souhaiter en effet que la science s’intéresse de plus près à ces problèmes d’anosmie.

    En vous souhaitant une belle journée,

    Dominique

  10. Avatar
    Pierre 23 mars 2020 at 13 h 22 min

    Il est vrai que si de nombreuses personnes perdent l’odorat dans le monde, il y aura formation d’un marché, rendant potentiellement rentable des recherches sur des traitements possibles. Une bonne nouvelle au sein de toutes ces mauvaises ?

  11. Avatar
    Emmanuel Chiron 23 mars 2020 at 11 h 06 min

    Merci Jean-Michel pour ces informations précieuses, c’est synthétique, c’est clair, bref, c’est comme d’habitude !

    Je vais diffuser au plus grand nombre.

  12. Avatar
    Anonyme 22 mars 2020 at 18 h 29 min

    Bonjour,

    Le Coronavirus peut aussi priver brusquement du goût et non de l’odorat, c’est mon cas : langue quasi insensible, non perception du sucré ni du salé, ni de l’amertume, ou bien très atténué par instant. Et cela dure …

  13. j2m
    j2m 22 mars 2020 at 18 h 19 min

    Bonsoir Olivier,

    Merci pour ce message sur lequel je retiens votre optimisme : je vous cite ‘C’est après ce passage que les intelligences se révéleront peut être.’ Sachez que je l’espère avec force, je veux croire à un avant Covid-19 et à un après Covid-19, cela semble indispensable.

    PS : j’aime bien votre ‘virus démocratique’, l’image est belle !

    @bientôt,

    JM

  14. j2m
    j2m 22 mars 2020 at 18 h 16 min

    Bonsoir Dominique,

    Concernant votre ORL, oui l’odorat peut revenir avec le temps… mais personne ne saura vous dire quand, et surtout pourquoi, malheureusement la connaissance de ce mécanisme n’est pas suffisante dans le monde médicale. Par ailleurs, toujours concernant votre orl, je suis très surpris de cette prescription de cortisone en spray sans limitation de durée. Il était évident que votre nez finirait dans un sale état.

    L’article de Marc Gozlan dans le journal Le Monde d’avant hier explique très clairement le fonctionnement du système olfactif mais aussi les actions virales dans le cas d’une anosmie. Il termine son article avec un espoir auquel il faut croire, auquel nous devons tous croire, nous qui sommes touchés par des troubles sur lesquels trop peu de chercheur travaillent, je le cite

    « Spécialistes ORL et virologues s’accordent sur un point : les équipes qui travaillent dans le monde sur la perte de l’olfaction se comptent sur les doigts d’une main. Par ailleurs, l’anosmie est rarement, sinon jamais, répertoriée comme critère diagnostique dans les infections virales respiratoires hautes. La description de cas d’anosmie post-virale dans le cadre de Covid-19 pourrait non seulement relancer la recherche fondamentale sur les coronavirus mais également, on peut en tout cas l’espérer, celle sur les troubles de l’olfaction et du goût d’origine virale. »

    https://www.lemonde.fr/blog/realitesbiomedicales/2020/03/20/perte-dodorat-un-des-symptomes-possibles-du-au-coronavirus/

    Avez-vous essayé le protocole de rééducation olfactive que nous avons mis au point en octobre dernier ?
    Dans quelle région habitez-vous ? Avez-vous recherché un spécialiste sur le ‘réseau anosmie’ (menu sur le site de l’association) ?

    A bientôt, courage, gardez le moral, je vous envoie un peu de mon énergie 😉

    Jean-Michel

  15. Avatar
    Olivier Robbe 22 mars 2020 at 11 h 48 min

    Merci Jean Michel
    j’avais entendu parler de cette perte ( provisoire ) d’odorat. Prendre garde de toute façon a notre santé. porter masque et gants si possible ( j’ai acheté des MAPA ! qui font le travail. Usage unique bien sùr.
    Nul doute que cette période devrait changer la perception que l’on a sur ce qui nous est soudainement imposé et que l’on a beaucoup de mal a admettre. Le coronavirus comme l’anosmie ne se voit pas 🙂 On ne put que souhaiter que cette épidémie force chacun a plus d’humilité et de simplicité envers son semblable. Nous sommes tous touché. Un virus démocratique en quelque sorte 🙂 toutes classes sociales confondues. C’est après ce passage que les intelligences se réveleront peut être.
    Bon dimanche à vous et que chacun prenne soin de soi et des autres.

  16. Avatar
    Liquois Dominique 22 mars 2020 at 10 h 04 min

    Bonjour,

    J’ai perdu l’odorat presque totalement à la suite d’une rhinite en 2016 et depuis il n’y a toujours pas d’amélioration. Avec cette actualité sur le Coronavirus, je me demande maintenant si ce type de rhinite, avec des symptômes plus violents que ceux d’un simple rhume, n’était pas due à cette même souche de coronavirus qui peut aussi donner des formes simples comme des rhumes.

    Depuis, je n’ai pas retrouvé l’odorat, je peux sentir quelques odeurs très fortes comme les huiles essentielles si je les approche de mes narines. Un médecin ORL m’a expliqué à l’époque que l’odorat pourrait revenir avec le temps (??). Il m’a prescrit de la cortisone en spray nasal que j’aurais dû prendre jusqu’au retour de l’odorat, ce qui pouvait prendre plusieurs années. Au bout de deux semaines mes parois nasales étaient si irritées que j’ai complètement cessé ce traitement.
    Il semble que de nombreuses personnes souffrent de perte d’odorat suite à des rhumes et il serait peut-être intéressant d’en apprendre plus sur ce virus et ce mécanisme de destruction de l’odorat. Est-ce toujours une forme atténuée d’un coronavirus ou d’autre types de souches ?

    Un grand merci pour l’action que vous menez afin de faire reconnaitre ce handicap qu’est la perte de l’odorat.

    Cordialement

    Dominique

  17. Avatar
    Frederique Nicolas 22 mars 2020 at 9 h 08 min

    Bravo et Merci pour ce très court et efficace résumé!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.