Dupixent – Enfin un traitement pour la polypose nasale !

 

Bonjour à tous,

 

La bonne nouvelle de cette rentrée est donc tombée à la fin du mois de juillet avec l’accord du ministère de santé d’ouvrir le remboursement du traitement Dupixent  à la polypose nasosinusienne.

Pour rappel à ceux qui découvrent par le biais de cet article la polypose nasosinusienne (appelée communément polypose nasale) voici quelques explications médicales.

Il s’agit d’une maladie chronique inflammatoire provoquant la dégénérescence de la muqueuse de l’ensemble des sinus avec l’apparition de polypes. Ils vont grossir et envahir petit à petit les cavités nasales et sinusiennes. Cette évolution se traduira en fonction des stades indiqués ci-dessous par des différents symptômes : une perte d’odorat et/ou de goût, une rhinorrhée, le nez qui coule, des céphalées, une obstruction nasale avec une gêne respiratoire et des surinfections.

 

 

Il existe plusieurs stade à la polypose nasale (Source Wikipédia) :

  • Stade 1 : Polypes localisés au méat moyen (cornet moyen).
  • Stade 2 : Polypes développés dans la fosse nasale ne dépassant pas la limite supérieure du cornet inférieur.
  • Stade 3 : Polypes développés dans la fosse nasale dépassant la limite supérieure du cornet inférieur.
  • Stade 4 : Polypes atteignant le plancher des fosses nasales.

 

 

Qu’est-ce que le Dupixent ?

Il s’agit d’un anticorps monoclonal entièrement humain. Son principe actif est le Dupilumab. Il inhibe notamment la signalisation de deux protéines jouant un rôle important dans l’inflammation de plusieurs pathologies dont la PNS (Polypose Nasosinusienne).

 

Ce traitement est un médicament d’exception et sa première prescription est hospitalière.

 

Déjà existant depuis quelques années, le Dupixent a été utilisé jusqu’à présent, avec succès, pour traiter la dermatite atopique ainsi que l’asthme sévère. Désormais, les personnes atteintes de polypose nasosinusienne sévère pourront obtenir ce traitement de nouvelle génération.

Cette prise en charge sera néanmoins sous conditions, c’est pour cette raison que nous avons souhaité rédiger cet article pour vous expliquer ces conditions mais aussi vous accompagner avec votre spécialiste, votre ORL.

La biothérapie DUPIXENT doit être utilisée en traitement additionnel aux corticostéroïdes par voie nasale pour les patients adultes ayant une polypose nasosinusienne sévère.

 

 

Pour être éligible au remboursement de ce traitement vous devrez valider les conditions suivantes : 

  • Être atteint d’une polypose nasosinusienne sévère
  • Ne pas avoir pu contrôler cette polypose
    • Par une intervention chirurgicale
    • Par des corticostéroïdes oraux
      • Alors que vous êtes déjà sous corticoïde en spray nasal

 

Évaluation du traitement 

L’effet de ce traitement peut varier d’une personne à une autre. Certains indiquent des progrès rapides et d’autres après plusieurs semaines de traitement, ces résultats ne présagent en rien d’une efficacité ou non sur le long terme.

Dupilumab est destiné à un traitement au long cours. L’interruption du traitement doit être envisagée en cas d’absence de réponse après 24 semaines de traitement. Certains patients présentant initialement une réponse partielle peuvent bénéficier d’une amélioration en poursuivant le traitement après 24 semaines.

Si ce traitement devait donner satisfaction dans votre cas, il serait à suivre sans limitation de durée.

 

A noter : ce médicament fait l’objet d’une surveillance supplémentaire afin de pouvoir identifier rapidement de nouvelles informations sur sa sécurité d’emploi.

 

 

Vous pourrez consulter le JO (Journal Officiel) en cliquant sur le lien ci-dessous :

https://www.legifrance.gouv.fr/download/pdf?id=_BTjH7M_9PN5gEyvRo5p8ctLwN0K96F5mQLIWt1yovI=

 

Vous pourrez consulter l’Avis de la Commission de Transparence en cliquant sur le lien ci-dessous :

https://www.has-sante.fr/jcms/p_3202975/fr/dupixent-dupilumab

 

Vous pourrez consulter le résumé des caractéristiques du produit en cliquant sur le lien ci-dessous :

www.anosmie.org/%40medias/docs/PNS/Dupixent.pdf 

 

 

En espérant que cet article puisse vous aider dans vos démarches, je vous invite, dès maintenant à prendre rendez-vous avec un orl exerçant en centre hospitalier pour pouvoir aborder avec lui ce traitement de dernière génération.

Enfin, si certains d’entre vous souhaitent témoigner ou partager leur expérience avec ce traitement, nous restons bien entendu à votre écoute !

 

Pour mémoire, vous accèderez en cliquant sur le lien ci-dessous la campagne nationale d’information réalisée avec les équipes de Sanofi Genzime France il y a quelques mois :

Campagne d’information sur l’anosmie liée à la polypose nasale

 

Mais aussi à la lettre ouverte envoyé à Monsieur Jérôme Salomon, directeur générale de la santé au sujet des retards administratifs sur le remboursement du Dupixent, ce traitement tant attendu sur la polypose nasale :

Lettre ouverte à Jérôme Salomon, Directeur général de la santé #Polypose-nasale #Anosmie

 

“Notre vie vaut ce qu’elle nous a coûté d’efforts”. Mauriac

 

Ghislain Tohon Jean-Michel Maillard
Ambassadeur de l’association Président de l’association

 

 

 

 

Author: j2m

13 thoughts on “Dupixent – Enfin un traitement pour la polypose nasale !

  1. j2m 16 octobre 2021 at 6 h 59 min

    Bonjour Sara, oui vous êtes éligible au Dupixent. Vous pouvez contacter le professeur Malard au CHU de Nantes.

  2. Sara 15 octobre 2021 at 22 h 49 min

    Bonjour,
    Je souhaite savoir si le traitement peut être prescrit aux patients ayant le syndrome de widall (polypose + ashme+ allergie aux ANS)?
    Ça fait plus de 4 ans que j’ai perdu l’odorat ma qualité de vie a été détérioré.
    J’ai été opéré en septembre 2020 pour une ethmoidectomie +septoplatie ) mais depuis je n’ai toujours pas récupérer l’odorat. J’ai les oreilles bouchés à cause de ça et on me dit que hormis des t tubes pour aérer l’oreille il n ya pas grand chose qu’on peut faire. Mon orl ne me donne pas espoir et me dit que c’est une maladie antinflammatoire récidive malgré les opérations et que nous pouvons pas faire mieux et que pour l’odorat c’est fini . connaissez vous un bon orl sur Nantes?

  3. Anonyme 11 octobre 2021 at 22 h 13 min

    Bonjour,

    Je vous partage mon expérience, je suis concerné et prends ce traitement depuis mars 2021, 1 injection toutes les 2 semaines. Je fais parti des personnes avec une polypose nasale très sévère, opérée plusieurs fois, traite avec médicaments sans succès. Cela a finit aussi par impacte mes oreilles. Le traitement dupixent est très efficace, c’est assez spectaculaire même ! Je respire mieux, mes oreilles sont débouchées, je n’ai plus cette oppression sur les sinus et ma vie à changé.
    Je m’interroge en revanche sur les effets secondaires, des maux de tête, et des douleurs dans les yeux. Dur de s’ en passer malgré ces effets secondaires au vue de son efficacité !
    J espère que mon expérience vous aidera, bon courage à tous ceux qui ont cette maladie qui n’est pas facile à vivre.

  4. j2m 25 septembre 2021 at 9 h 11 min

    Bonjour,
    Vous pouvez contacter le Professeur Sylvain MOREAU à Caen.
    Amicalement,
    Jean-Michel Maillard

  5. Anonyme 25 septembre 2021 at 8 h 56 min

    Bonjour, avez vous un ORL à conseiller à Caen ?

  6. j2m 6 septembre 2021 at 21 h 35 min

    Bonsoir Rémi,

    Je vous invite à prendre rdv avec le Professeur Ludovic LE TAILLANDIER DE GABORY au CHU de Bordeaux.

    Amicalement,

    Jean-Michel

  7. Rémi de Corbier 6 septembre 2021 at 15 h 28 min

    Bonjour,

    je souhaiterai savoir si mon cas est “éligible” à ce nouveau traitement, j’ai été opéré il y a quelques temps et voici quelques points de mon compte rendu opératoire daté du 08/04/2013 :

    Je présentais une “rhinosinusite hypertrophique essentiellement ethmoïdale antérieur” avec un “confinement de la fente olfactive tout à fait caractéristique  avec un aspect de polype  dans la fente  qui rend compte de son hyposmie”.

    J’ai subi une “ethmoïdecomie antérieure unilatérale avec septoplastie par endoscopie”.

    Beaucoup de du charabia pour moi qui ne suis pas du corps médical (je ne comprends pas grand chose à tous ces termes), mais un constat : depuis lors, rien n’a changé pour moi côté odorat !

    Cette opération réalisée à Bordeaux par Dr Papaxanthos m’a cloué à l’hôpital pour 3 jours et POUR RIEN ! depuis lors j’essaie de faire avec mais aujourd’hui, je tombe sur cette annonce de médicament miracle…  bref, je voudrai avoir un avis et, si possible, un contact médical sérieux sur Bordeaux pour retrouver cet odorat qui me manque de + en + et commence à me faire défaut au niveau familial et professionnel.

    Merci infiniment par avance pour votre aide et vos explications.

    Rémi de Bordeaux

  8. Anonyme 3 septembre 2021 at 10 h 13 min

    Bonjour c’est une bonne chose. Mais je voudrais bien connaitre pour nous qui vivons hors de la français , est ce que vous nous tenez compte?

  9. flamand 1 septembre 2021 at 13 h 45 min

    bonjour,
    une excellente nouvelle, merci beaucoup pour votre travail acharné.
    le souci c’est que n’ayant pas été vacciné, car je ne le souhaite pas du tout, il va falloir que je fasse un test pcr du coup, j’espère que ca va suffir pour aller me soigner en centre hospitalier.
    Avez vous des recommandations d orl ouverts sur ce nouveau traitement , car j’imagine que ce n’est pas le cas pour tous.
    Un grand merci, en attendant la reconnaissance du handicap réel par le ministère.
    Merci

  10. Anonyme 1 septembre 2021 at 8 h 54 min

    Bonjour,
    Une bonne chose que le dupixent sera remboursé ; ayant été sous fazenra pendant 6 mois ( cela m’a fait baissé le taux d eosinophile mais mon taux immunoglobuline a doublé et n’ayant pas retrouvé l’odorat ni l’es saveurs j’ai donc arrêté ce traitement. Pensez vous que dupixent sera plus efficace sur les polypes que le fazenra sachant que c’est à peu près la même chose merci de votre réponse

    Naima

  11. Sophoe 1 septembre 2021 at 0 h 31 min

    Bonjour,

    Cela implique donc d’avoir déjà subi une intervention chirurgicale. Sera-t-il possible cependant de le tester sans avoir eu de chirurgie préalable (qui est je pense à éviter autant que possible)?

    Merci pour tout ce que vous faites!!
    Sophie

  12. Anonyme 1 septembre 2021 at 0 h 31 min

    Bonjour,

    Cela implique donc d’avoir déjà subi une intervention chirurgicale. Sera-t-il possible cependant de le tester sans avoir eu de chirurgie préalable (qui est je pense à éviter autant que possible)?

    Merci pour tout ce que vous faites!!
    Sophie

  13. Delarive 1 septembre 2021 at 0 h 13 min

    Ayant eu le Covid au mois de novembre et avoir été hospitalisée pendant quatre semaines je n’ai toujours pas retrouvé l’odorat est-ce que mon anosmie correspond à ce médicament dont vous parlez merci de votre réponse

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.